Open des vétérans de Muret

, par Gilbert Rouede

Dimanche 22, c’était la fin du tournoi. On se demandait si Jean-Pierre Rodriguez allait laisser filer sa partie en proposant nulle, puisque pour lui le tournoi était largement gagné. Mais non, le lyonnais joue à fond toutes ses parties. Et il a joué la dernière contre Schrader de Nevers comme il a joué toutes les autres : « à la vie, à la mort ». Et une fois de plus il l’emporte. Finalement, il enlève le tournoi avec 7/7 ! Excusez du peu. Son suivant, Anthony Milnes est distancé de deux points !

Anthony Milnes est déclaré champion Midi-Pyrénées des vétérans. Savoir si ce titre est officiel est une autre affaire. Tous les participants et l’organisateur Pierre Fabre le considèrent ainsi. Qu’en pense le bureau de la Ligue ?
A la troisième place nous trouvons Phan qui a fait un superbe tournoi, battant l’anglais Saunders à la dernière ronde.
Robiolle bat Hocher en montant une jolie combinaison alors qu’il avait (apparemment) une partie inférieure.

La plupart de ces vétérans dont deux au moins approchent les 80 ans, jouent avec le sérieux et la détermination de leur jeune âge. Jacques Paccard qui a eu droit à un long article dans « la Dépêche » a fini le tournoi mieux qu’il ne l’avait commencé. Il arrive tous les ans avec un stock énorme d’histoires et de contrepèteries qu’il débite à la mitrailleuse. Tout cela est roboratif et fait mentir la célèbre phrase de De Gaulle : « La vieillesse est un naufrage ». Il parlait de Pétain.

A la fin de la compétition, Pierre Fabre avait préparé une collation soignée : bordeaux, champagne, tourte, assortiments de jambons, pizzas... je dois en oublier..... L’adjoint au maire de Muret a interrompu ses travaux de jardinage pour venir saluer et féliciter toutes ces têtes chenues. Avec la présence du maire à l’inauguration, c’est la marque de l’intérêt que la nouvelle municipalité de Muret porte à ce tournoi.

10 prix au classement dont 500 euros au premier ont été attribués, sans compter le prix du premier régional dont j’ignore le montant. Il
n’était pas pour moi de toute façon, et il s’en est fallu de peu qu’il ne tombe encore dans la musette de Maître Phan !

Dans deux jours vous pourrez consulter les parties de cet open sur le site : http://echiquierdelarmagnac.site.voila.fr.
Certes, vous n’aurez pas des parties d’anthologie. Seulement des parties d’un niveau moyen fruit d’intenses réflexions de cervelles encore valides.

Et comme dit mon ami Paccard : « les intenses cogitations de ces vieux produit de l’énergie fossile »